Bonjour. visiteurs jour : 17       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Einstein     Santé corona English 

La relativité

Les zones d'ombre à éclairer.
Il semble que beaucoup de choses ont été oubliées

  Accueil - La relativité d'Einstein - L'éther - La relavivité de Galilé - Ondes - Sources -



   

La lumière est-elle une particule ou une ondes ?

Les physiciens ont tranché en disant que c'est une onde ou une particule selon que l'on raisonne à grande échelle ou à "presque" l'infiniment petit de la méchanique quantique

Nous avons un argument pour prétendre qu'a grande échelle c'est une onde


A propos, vous saviez qu'une onde liquide ce sont des molécules d'eau qui se bousculent depuis le point d'un choc qui les a mise en mouvement et qui de proche en proche se propagent jusque vers la berge ? Une onde sonore ce sont des molécules d'air, de bois, de fer etc.  qui se bousculent, selon le support dans lequel le son se propage.

Chaque molécule après avoir bousculé la suivante revient à sa place du fait de l'attraction des autres molécules environnantes du gaz ou du solide dans lequel les ondes se propagent. L'inertie de ces molécules les entrainent à  dépasser leur point d'équilibre et elles oscillent comme un pendule autour de leur position jusqu'à ce que le frottement finisse par les arrêter, sauf en l'absence de frottement comme dans un plasma ou si un autre choc synchronisé se produit.

Cela pourrait donner à réfléchir aux physiciens sur ce que peut être un quantum d'action. Et pourquoi pas un corpuscule dont sa quantité de matière plus son énergie serait égale à cette énergie élémentaire insécable. La brique fondamentale de l'univers... en attendant mieux évidement.

Ok, c'est du brain storming... Désolé si je vous ai contrarié, je croyais avoir vu une pomme quantique tomber, j'ai du rêver.

vues  285     En ligne actuellement :   1   Total des clics  8844